Jonas et sa mer à boire

L'histoire de Jonas est difficile à avaler, même pour un gros poisson !

Jonah in the whaleSur une idée de  Capella’s Guide to Atheism

 

Résumé de l'histoire

Selon la Bible, Dieu ordonne à Jonas d’aller prêcher à Ninive (près de Babylone), mais celui-ci se carapate à l’opposé de la ville en prenant le bateau pour la ville de Tarsis en Espagne. Dieu s’énerve et les marins voyant la mer déchainée cherchent la raison. Jonas, qui croit qu'une tempête n'est pas dû à cause d'une mauvaise prédiction d'Evelyne Delhiat, avoue sa faute et propose qu’on le jette à la mer (beau geste, le gars !). Apres avoir été balancé à la flotte, un « gros poisson » amené par Dieu avale le père Jonas et sa perruqe d'algues.

Jonas survit pendant 3 jours dans le ventre, compose un poème pour implorer le pardon de Dieu puis il est vomi sur la terre ferme. Il va donc à Ninive (1 200 bornes) , et se met à prêcher la fin du monde en proposant des Réveillez-vous et des Tour de Garde à qui veut bien l’entendre.(C'était l'un des premiers Témoins de Jéhovah, ne l'oublions pas !) 

Tout le monde le croit ! Succès planétaire (ça continue aujourd’hui) ! Et toute la ville se met en pénitence, même le roi et les animaux. Dieu hésite du coup.  Jonas qui attend la destruction de la ville commence à en avoir marre du soleil qui lui tape sur les nerfs. Dieu lui fait pousser une plante pour lui donner un peu d'ombre puis la  dessèche ensuite pour lui faire la morale sur la valeur de la vie des gens qui se repentent. FIN. 

C’est un conte oriental très héllénisé, pourtant, les Témoins de Jéhovah et les fondamentalistes croient  dur comme fer à cette histoire ! 

 Le récit complet est lisible ici

Analyse

Si l'histoire est comique, les aventures de Jonas sont, bien entendu, totalement impossibles pour les nombreuses raisons que voici : 

 

  • Jonas : "Un billet pour Tarsis s'il vous plait !"  -  Le préposé à Israël Ferry : "Et pour la planète Mars aussi je suppose ? " 

L'histoire est difficile à situer dans le temps, mais l'ultra majorité des exégètes estiment que le Jonas de ce récit n'a rien à voir avec le prophète Jonas nommé en 2 Rois 14:25. Toutefois, les Témoins de Jéhovah pensent (ils ne sont pas les seuls) que cette histoire se déroule vers -850/-800. Il faut donc nous expliquer comment Jonas a pu prendre un navire pour Tarsis alors que cette liaison maritime n'est apparue qu'environ 400 ans plus tard, soit vers - 480 ! (Introduction à. l'Ancien Testament. p.502). Thomas Römer, Jean-Daniel Macchi. Christophe Nihan (éd). Édition Labor et Fides) . Un bel anachronisme pour le coup. 

 

  • « Il faut que tu respires » (comme le dit si bien Mickey 3D)

Il n’y a pas d’air dans les poissons, ou même dans les baleines. Comment aurait-il pu respirer ? Un homme n’aurait pas pu survivre sans air pendant 3 jours (tentez le coup pour vois). Or le père Jonas prie pendant 3 jours et sa prière a été fidèlement rendue dans son livre éponyme en hébreu (Jonas chapitre 2) . Il nous l’a faite sous forme de poème parce-que c'est tellement plus sympa quand on est dans le ventre d’un poisson de faire des poèmes. Le lieu i-d-éal !  

 

  • Les sucs digestifs

Les sucs digestifs sont des poisons mortels. Le ventre d’un poisson n’est pas vraiment l’endroit qu'un Verlaine recommanderait. Lorsqu’on ouvre le ventre d’un requin blanc par exemple, ça pue ! Les sucs digestifs sont acides et corrosifs. Aucune chance que Jonas s’en soit sorti indemne.

 

  • A boire !

L’homme ne peut survivre plus de 48h sans boire de l’eau douce. Il a bu quoi pendant ce temps-là ? A moins.... qu’il y ait eu un distributeur de Coca-Cola sur place. Après tout est possible quand Dieu réalise un miracle impossible à vérifier, n'est-ce pas ? 

 

  • Le temps de digestion.

Les requins digèrent en 24h et pour les cas plus difficiles complètement en 3 jours (les objets métalliques peuvent résister au suc digestif). Malgré leur taille, les baleines et les grands poissons ont un système de digestion extrêmement rapide. Ce poisson aurait dû recracher un squelette !

 

  • Un requin blanc ?

Un requin blanc aurait déchiqueté Jonas avant même de l’avaler mais cela n'empêche pas un Témoin de Jéhovah d'affirmer le contraire par la démonstration qu'il y a assez de place dans un requin blanc pour un homme. Je propose que l'on se cotise pour envoyer à ce  TJ le DVD du film les Dents de la Mer pour qu'il arrête de raconter de telles sornettes. 

 

 Jonas requin

 

  • Un prêté pour un vomi 

L’histoire ne nous dit pas comment c’est physiquement possible pour un poisson de vomir sur une terre ferme. Jonas 2:10. La technique du feu de bois comme Gepetto & Pinocchio dans Monstro peut-être ? 

Notre TJ nous explique qu'il est "possible" que Jonas fut englouti par un grand requin blanc ou un cachalot, bien que l’hypothèse du requin blanc paraisse plus vraisemblable à ses yeux. Il est même possible que Dieu ait utilisé quelque immense créature marine que la science n’a pas encore découverte d'après les chefs TJ (Nessie es-tu là ?) 

Bah voui ! Il nous faut bien ça, hein ? Un poisson avec un estomac sans sucs digestifs, avec bouteilles d'oxygènes et un secrétaire bien garni pour jouer à Rimbaud. Et bien sûr des pattes pour ramener gentiment Jonas sur le sable fin, le tout accompagné d’un petit déjeuner à base de poissons grillés…Au boulot les naturalistes ! Trouvez-nous ce poisson fabuleux !

Parce-que les objets qu’on trouve dans l’estomac des requins blancs (boites de conserves, etc.) indiquent qu’ils sont incapables de vomir ! 

 

  • Aucun fait semblable n’existe !

Il n’y a pas eu un seul cas de ce type dans le monde. Aucun homme n’a jamais pu en ressortir pour en parler ! Il serait mort avant même la fin des 3 jours. A part Gepetto et Pinocchio. Mais qui serait capable d'y croire sinon les naïfs ? 

 

  • Le texte nous parle d’algues autour de sa tête.

"L’eau m'a couvert jusqu'à m'enlever la vie. L'abîme m'a enveloppé, les algues s'enroulaient autour de ma tête". Jonas 2:6

En pleine mer, vous n’avez pas d’algues ! N'importe quel navigateur pourra vous le dire. C’est sur le bord des côtes que vous en trouverez. Mais si c’est vraiment des algues, alors les marins étant très près des côtes et ils auraient d'abord tenté un demi-tour vers la terre ferme avant de balancer Jonas. Pourquoi avoir fait traîner Jonas pendant 3 jours et 3 nuits (il avait une montre avec lui évidemment pour pouvoir nous expliquer le temps exact passé à l'intérieur) dans le poisson avant de le recracher ? Pour lui faire écrire un poème à inclure ensuite dans la Bible ? Jonas n’avait-il pas eu assez peur comme ça sur le navire pour lui faire comprendre qu'il devait revenir à Terre ? Dieu ne maitrise-t-il pas la téléportation comme Docteur Who ? 

 

  • Rex Ninivae

Au IXe siècle, Ninive était sous la juridiction du roi de Babylone, donc il n’y avait pas de roi à Ninive ! Une faute pour le rédacteur qui est un pseudépigraphe. Il fallut attendre le roi Sennacherib pour que la ville devienne la capitale de l'Assyrie de -704 à -614 avant sa destruction. Le Jonas des Témoins de Jéhovah est déjà mort depuis un siècle au moins. On comprend pourquoi on n'a jamais trouvé un tel décret dans les innombrables tablettes répertoriées de cette époque ou même de celle d'une autre. 

 

  • La taille de Ninive

3 jours de marche pour parcourir Ninive, c’est un peu trop pour une ville de l’époque et ce malgré les découvertes archéologiques. Le même ratio correspond à la taille de Los Angeles ! A suivre le récit cela fait une circonférence de 100 km, ce qui hélas n’a jamais été trouvé par l’archéologie ! Ninive à son apogée faisait 750 hectares avec une muraille de 12 Km de long. C'est énorme pour l'époque mais 120 000 habitants, c’est totalement infaisable. Au mieux, on pouvait y caser serré comme des sardines 75 000 habitants 

 Du coup, les Témoins de Jéhovah nous expliquent (sans citer une seule source sérieuse) que ce n'était pas seulement la ville de Ninive, mais toute l'agglomération qui faisait un quadrilatère de 100 km de périmètre (sic!) . Ce n'est pas la première fois que les TJ fournissent l'argument du symbole pour sauver le texte qui lui ne parle que de la ville même et non de ses environs. Mais même en acceptant ce faux argument, il reste toujours un problème de dates entre la prédication du prophète et l'arrivée du Sennacherib pour que le coeur de l'Assyrie puisse inclure Ninive et les villes alentour (soit 1 siècle plus tard que le récit) et cela faisait un triangle et non un quadrilatère ! Et 3 jours pour faire toutes ces villes, ça n'est pas assez. Non, non. 

Assyrie general

Le cœur historique de l'Assyrie avec ses principales villes dont Ninive (en rouge), et l'empire assyrien lors de son extension maximale sous le règne d'Assurbanipal au milieu du viie siècle av. J.-C. (en orange).

 

  • Jonas le meilleur prêcheur sprinteur, plus fort qu'Usain Bolt !

En une journée, il a réussi à faire peur à toute la population (Jonas 3:2) de Ninive, pourtant il lui restait 2 jours de marche à faire selon le récit. Illogisme quand tu nous tiens...Mais Jonas avait son compte Twitter avec un maximum de "followers", donc ça explique le premier buzz de l'histoire. 

« Dans quarante jours, Ninive sera détruite ! » criait-il.  Les habitants de la ville prirent au sérieux le prophète de Dieu. Et puis, on y croit toute de suite lorsqu’on est un criminel, violeur, assassin…(Maman, j'ai peur !)

 

  • Au charbon, Jonas !

Jonas 1:1-2 Un jour, le Seigneur donna cet ordre à Jonas, fils d’Amittaï [1] : « Debout, pars pour Ninive, la grande ville. Prononce des menaces contre elle, car j’en ai assez de voir la méchanceté de ses habitants. »

En d’autres termes.

- Dieu : « Cette ville est un foyer de personnes violentes et dangereuses, tellement nuisibles pour l’humanité que j’ai décidé d’y appliquer le même sort qu’a Sodome et Gomorrhe. Toi mon prophète tu vas y aller en disant qu’ils vont mourir, tu verras ça va les calmer aussi sec ! »

- Jonas : "Mais Jéhovah ! Ils ne vont rien comprendre car moi je ne parle pas l'Assyrien !"

- Dieu : "Bouarf ! Vu ta tête, ça va "piquer leur curiosité" comme le dit si bien la Watchtower"

- Jonas : "Dis, ensuite ma femme se transformera en statue de sel et je pourrai aussi coucher avec mes filles ?"

- Dieu : "Et merde ! J'avais pourtant bien dit à Lot que ce privilège était une exception à ne révéler à personne ! Quel crétin ce Lot ! " 

Et Dieu inventa une Lotte géante pour bouffer Jonas. 

 

  • « Bourses molles, bourses molles ! », (cf. Jacquouille dans les Visiteurs)

Jonas 3 : 6-9 Quand le roi de Ninive fut informé de ce qui se passait, il descendit de son trône, ôta son habit royal, se couvrit d’une étoffe de deuil et s’assit sur de la cendre. Puis il fit proclamer dans la ville ce décret : « Par ordre du roi et de ses ministres, il est interdit aux hommes et au gros et petit bétail de manger quoi que ce soit et de boire. Hommes et bêtes doivent être couverts d’étoffes de deuil. Que chacun appelle Dieu au secours de toutes ses forces, que chacun renonce à ses mauvaises actions et à la violence qui colle à ses mains. Peut-être qu’ainsi Dieu reviendra sur sa décision, renoncera à sa grande colère et ne nous fera pas mourir. »

Pas dur à convertir, le roi ! Une annonce eschatologique d'un mec venu d'un autre pays, et tout de suite, il nous pond un décret ! Ce roi est un excellent client pour  les vendeurs d’extincteurs. Dommage qu'aucun archéologue n'ait retrouvé dans les dizaines de milliers de documents de l'époque ce décret extraordinaire et unique au monde !

pets

 

  • Jonas et ses TS (tentatives de suicide)

Après avoir demandé à se faire balancer à la flotte (Jonas 1:12 ) et que ce fut refusé par les marins, il demande à Dieu à mourir car Dieu n’a pas fait mourir les habitants de Ninive ! Parfaitement logique, non ? 

« Eh bien, Seigneur, laisse-moi mourir, car je préfère la mort à la vie. »

Après cela, il attend l'anéantissement de la ville sous un soleil ardent. Jonas est le seul oriental à ne pas connaitre les dangers de l'insolation. 

  • Le Jonastupide

Lisons le passage pour voir la contradiction de Jonas

Jonas 3:10 - 4:5 Dieu vit comment les Ninivites réagissaient : il constata qu’ils renonçaient à leurs mauvaises actions. Il revint alors sur sa décision et n’accomplit pas le malheur dont il les avait menacés Jonas prit fort mal la chose et se mit en colère. Il adressa cette prière au Seigneur : « Ah, Seigneur, voilà bien ce que je craignais lorsque j’étais encore dans mon pays et c’est pourquoi je me suis dépêché de fuir vers Tarsis. Je savais que tu es un Dieu bienveillant et compatissant, patient et d’une immense bonté, toujours prêt à revenir sur tes menaces. Eh bien, Seigneur, laisse-moi mourir, car je préfère la mort à la vie. » — « As-tu raison d’être en colère ? » lui demanda le Seigneur. Jonas sortit de la ville et s’arrêta à l’est de Ninive. Là, il se fit une cabane à l’abri de laquelle il s’assit. Il attendait de voir ce qui allait se passer dans la ville.

Le Jonas a bien compris que Dieu n’allait pas détruire Ninive, mais il attend quand même ! ça force le respect ! Il n’a pas assez mangé de poisson ce garçon. Il devrait pourtant, car ça développe la mémoire !

  • Le pantin de Dieu

Alors que Jonas est dans sa cabane ombragée, Dieu lui fait pousser une plante en une journée qui crée encore plus d'ombre à Jonas. Ensuite Dieu asséche la plante afin de donner une insolation à Jonas (mais elle est passée où la cabane ?)  Bref, Dieu s’amuse à le faire balader de la Méditerranée à la Mésopotamie, pour le faire prier dans une baleine, se balader dans une ville immense, lui faire construire une cabane, lui donner des insolations… Il s'amuse bien Jéhovah avec sa poupée, non ? Un peu pervers, quand même non ? Dieu ne pouvait-il pas faire le boulot tout seul au lieu de prendre un zig à 1000 km de la ville ? Convertir automatiquement le roi et son clergé en faisant un p'tit miracle. Des pluies de pierres en interieur par exemple ? 

  • Des animaux repentants

Les derniers versets restent comiques : 

"Et tu voudrais que moi, je n’aie pas pitié de Ninive, la grande ville, où il y a plus de cent vingt mille êtres humains qui ignorent ce qui est bon pour eux qui ignorent ce qui est bon pour eux [2] , ainsi qu’un grand nombre d’animaux ? »

Il faut croire que les animaux furent très touchés que le roi de Ninive pense à eux dans son décret et qu’ils ont fait des actions de grâce pour demander pardon ("Meuuuuhrci mon Dieu ! disait la vache) . Pourquoi donc les animaux devaient-ils aussi se repentir? On ne sait pas…Mais alors qu'à l'époque de Noé, Jéhovah n'en a rien à foutre de tous les animaux de la planète, d'un seul coup ils deviennent importants car ils portent le deuil. 

D'après les chefs américains des Témoins de Jéhovah, des animaux en deuil c'est possible car l'historien grec Hérodote aurait rapporté que les Perses l'avaient fait pour la mort d'un général très apprécié (cf. Tour de Garde 1 avril 2009) . Si Hérodote rapporte que les crinières des chevaux et des bêtes de somme furent tondues [3], alors que dans le livre de Jonas tous les animaux portent des habits de deuil,  c'est à une seule occasion : la mort d'un général vers - 480 (notez la date similaire avec la date d'ouverture de la ligne maritime pour Tarsis) et pour un peuple qui est différent (les Perses ne sont pas les Assyriens !). On ne peut pas parler de coutume généralisable à toutes les époques et tous les peuples ayant habité dans cette partie du monde ! Et ce n'est pas parce-que les médecins des Pays-Bas Espagnol pratiquaient la saignée au XVIIe siècle, que les Belges d'aujourd'hui continuent à le faire !

 

  • Et la suite, bordel ?  

J'aimerai que l'on m'explique comment 120 000  païens polythéistes et animaux peuvent se convertir aussi vite en une journée au monothéisme des Juifs sans que l'histoire ne nous laisse une quelconque trace de ce changement radical de la croyance. Ninive semble désertée par tous les prêtres des multiples religions de l'époque, et surtout des prophètes attitrés de la déesse Ishtar, protectrice de la ville. Pourquoi aucun d'entre eux n'oppose de résistance face à un mec gueulant dans une langue que personne ne comprend ? Le zoroastrime existe déjà dans cette partie du globle depuis des siècles et il annonce aussi l'eschatologie, pourtant c'est le dieu Assur et son panthéon qui est la religion officielle, ce qui prouve que le peuple n'y apportait qu'un crédit limité et qu'on aurait été très loin d'une conversion immédiate à l'annonce d'une destruction immédiate de toute une ville. Comment le roi et tout son clergé ont-ils pu gober cette histoire de destruction sans aucune preuve alors qu'il avait fallu au moins 10 plaies extra-ordinaires pour convaincre le Pharaon  ? 

 

 

 

L’enjeu pour les chrétiens

Le plus drôle ne s’arrête pas là. Selon les Evangelistes, Jésus croyait dans l’histoire de Jonas !

Matthieu 12:39 Jésus leur répondit en ces termes : « Les gens d’aujourd’hui, qui sont mauvais et infidèles à Dieu, réclament un signe miraculeux, mais aucun signe ne leur sera accordé si ce n’est celui du prophète Jonas. »

Matthieu 12:40 En effet, de même que Jonas a passé trois jours et trois nuits dans le ventre du grand poisson, ainsi le Fils de l’homme passera trois jours et trois nuits dans la terre.

Luc 11:32 Au jour du Jugement, les habitants de Ninive se lèveront en face des gens d’aujourd’hui et les accuseront, car les Ninivites ont changé de comportement quand ils ont entendu prêcher Jonas. Et il y a ici plus que Jonas !"

Pour les intégristes, remettre en cause l’histoire de Jonas, c’est remettre en cause l’inspiration divine de l’Ancien Testament et du Nouveau Testament, mais surtout la nature divine de Jésus. 

Ce qui est étonnant, c’est que ces paroles de Jésus se trouvent dans les seuls évangiles Selon Luc et de Matthieu mais qu'ils sont inexistants dans Marc et Jean, alors que l'histoire de Jonas était le signe fort de la résurrection prophétique de Jésus au bout des 3 jours et 3 nuits (même si Jésus n'est pas resté 3 nuits au sein de la Terre).

Quelle valeur peut-on accorder à ces paroles de Jésus ? A sa connaissance des poissons ? De l’histoire de Jonas et du sérieux du signe de Jonas ? De la divinité de Jésus ?

Et après ça ils vont nous dire que l’Ancien Testament prophétisait l'arrivée de  Jésus ! Une blague pour une autre blague en somme....

Jonas

 

NOTES

[1] Curieux en 2 Rois 14:25, nous avons le même prophète avec le même père !

[2] traduit l’hébreu qui ne savent pas distinguer entre leur droite et leur gauche. Cette expression peut vouloir dire « qui ne savent pas choisir entre la conduite qui mène au bonheur (droite) et celle qui mène au malheur (gauche) ». C’est l’interprétation choisie ici. Pour une autre interprétation l’expression décrit ceux qui n’ont pas atteint l’âge de raison, c’est-à-dire les enfants. 120 000 enfants en fait dans la ville !

[3] « Quand la cavalerie fut arrivée au camp, l’armée entière et Mardonios marquèrent le plus grand deuil de la mort de Masistos; les Barbares se coupèrent cheveux et barbe, coupèrent les crins de leurs chevaux et de leurs bêtes de somme, et poussèrent des gémissements infinis; toute la Béotie retentissait des cris de douleur provoqués par la perte d’un homme qui était, après Mardonios, le plus considéré chez les Perses et dans l’entourage du Roi. Ainsi donc, les Barbares rendaient à la mode de leur pays les honneurs funèbres à Masistos (Hérodote, Histoires IX,24) ».

4 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Date de dernière mise à jour : 17/07/2014

×